Notre Village

L 'église Saint-Barthélémy



Cette paroisse se trouve à la limite du Limousin, du Périgord et du Quercy, comme l’atteste la pierre « des trois évêques » qui séparait les trois diocèses correspondant à ces provinces.
 
L’église, connue depuis le début du IX e siècle, était alors sous le patronage de saint Paul. De style roman, elle a gardé la tour défensive construite à son chevet à la fin du XV e siècle. Le culte rendu à saint Antoine, qui remonte à la fin du XVII e siècle, a pour origine le don d’une « petite partie d’ossement du bras droit » de l’ermite fait au curé, en 1689, par le prieur de l’abbaye de Saint-Sour de Terrasson. De cette date est le retable baroque. Une touchante Vierge à l’Enfant est un peu plus tardive.
L’un des vitraux contemporains s’inspire des sculptures du porche de La Graulière.


L’un des vitraux contemporains s’inspire des sculptures du porche de La Graulière.


Cette paroisse se trouve à la limite du Limousin, du Périgord et du Quercy, comme l’atteste la pierre « des trois évêques » qui séparait les trois diocèses correspondant à ces provinces.
 
L’église, connue depuis le début du IX e siècle, était alors sous le patronage de saint Paul. De style roman, elle a gardé la tour défensive construite à son chevet à la fin du XV e siècle. Le culte rendu à saint Antoine, qui remonte à la fin du XVII e siècle, a pour origine le don d’une « petite partie d’ossement du bras droit » de l’ermite fait au curé, en 1689, par le prieur de l’abbaye de Saint-Sour de Terrasson. De cette date est le retable baroque. Une touchante Vierge à l’Enfant est un peu plus tardive.
L’un des vitraux contemporains s’inspire des sculptures du porche de La Graulière.


Site de la Pierre des Trois Évêques



Au point de rencontre de trois départements (Corrèze, Dordogne et Lot), et trois communes (Estivals, Nadaillac et Gignac).
En 1317, . Au point de jonction des évêchés de Cahors, Tulle et Sarlat était implantée une borne connue depuis sous le nom de Pierre des Trois Évêques Il semble que cette borne ait été une pierre levée,
En 1824, dans les procès-verbaux de délimitation des communes  il est fait mention de cette borne : « La ligne de démarcation est ensuite formée par un mur jusqu'à la Borne appelée les trois évêques plantée au point de contact des trois départements, de la Corrèze, du Lot et de la Dordogne, et par conséquent à la séparation des communes d'Estival, Gignac et Nadaillac ».
Cette borne a disparu.
 En 1987, Louis Muzac, maire d'Estivals, lance l'idée d'un monument-souvenir, symbole de cette Pierre des Trois Évêques.
En 2004, Georges Delpech, au nom du conseil municipal de Gignac, installe un roc d'environ 7 tonnes tout près du point de rencontre.
 En 2009 et 2010 les trois communes riveraines achètent les terrains qui entourent cette nouvelle pierre devenue la Pierre des Trois Régions. Le 1er septembre 2012 est inauguré cet espace inter-communal autour de la borne de géomètre mise en place le 27 novembre 2009


Le Lac de Causses



Situé à quelques kilomètres d'Esivals le Lac du Causse est un site naturel de 84 ha, il est un véritable terrain d’entraînement pour les passionnés d’activités de plein air. Lieu de référence des amateurs de pleine nature, sportifs amateurs ou confirmés.

Site web ici